Rome et Londres agissent contre les migrants

Les quatre pays méditerranéens du sud de l’UE, l’Italie, la Grèce, Chypre et Malte, se sont plaints dans une lettre commune de la gestion par l’Europe de la crise des migrants et ont indiqué des mesures contre les sauveteurs en mer privés.

Dans le même temps, la France appelle Bruxelles à intervenir dans le différend diplomatique en cours avec son voisin de l’UE, l’Italie, sur la migration méditerranéenne.

Contrôles aux frontières et crise diplomatique entre l’Italie et la France

De longs embouteillages se sont formés dimanche à la frontière franco-italienne. Paris a renforcé ses contrôles aux frontières avec son voisin de l’UE en réponse au refus de l’Italie d’autoriser l’accostage du navire de sauvetage en mer « Ocean Viking ».

Le navire, avec plus de 200 réfugiés à bord, a accosté vendredi dans le port militaire de Toulon, dans le sud de la France, après avoir été refoulé par l’Italie.

Le nouveau gouvernement d’extrême droite du Premier ministre Giorgia Meloni veut stopper la migration vers la Méditerranée. La crise diplomatique entre les partenaires de l’UE, l’Italie et la France, menace de s’aggraver encore.

« L’Italie ne respecte pas l’obligation fondamentale du mécanisme européen de solidarité. Nous ne tiendrons donc pas notre part de l’accord d’accueil de 3 000 migrants d’Italie », a déclaré le porte-parole du gouvernement français Olivier Veran.

Paris suspend ainsi un accord de solidarité conclu en juin, selon lequel les réfugiés d’Italie et d’autres pays méditerranéens du sud de l’Europe devraient être pris en charge pour le moment par d’autres partenaires de l’UE.

A découvrir  Les 10 meilleurs jeux gratuits pour PC à essayer cette année

Londres : accord avec la France sur la migration outre-Manche

La Grande-Bretagne et la France ont signé lundi matin un accord pour empêcher les traversées illégales à travers la Manche.

Selon les informations officielles, plus de 40 000 personnes ont traversé illégalement le détroit cette année, un record depuis le début des relevés en 2018. Cela signifie que beaucoup plus de migrants sont venus illégalement sur l’île en 2022 qu’en 2021 dans son ensemble. L’accord vise à faire en sorte que ces chiffres diminuent désormais de manière significative.

Selon l’agence de presse française AFP, elle prévoit que 40% de gardes-frontières français supplémentaires et les nouvelles technologies seront utilisés pour les patrouilles de plage sur la Manche. Londres veut transférer plus de 70 millions d’euros à Paris en 2022-23.

(Visited 4 times, 1 visits today)