Trading d’actions : comprendre et calculer la volatilité

La volatilité est un indicateur essentiel dans le monde du trading d’actions. Elle permet d’évaluer le risque et la rentabilité potentielle d’un investissement. Mais comment se calcule-t-elle ?

Sommaire du contenu

Qu’est-ce que la volatilité ?

La volatilité d’une action représente l’amplitude des variations de son cours sur une période donnée. En d’autres termes, elle mesure l’incertitude quant à la performance future de l’action. Une volatilité élevée signifie que les prix fluctuent rapidement et de manière imprévisible, alors qu’une faible volatilité indique une certaine stabilité dans les fluctuations de prix.

Dans le domaine du trading d’actions, avoir une connaissance approfondie de la volatilité peut aider à choisir les titres correspondant le mieux au profil de risque et aux objectifs de chaque trader. Pour en savoir plus sur les actions que vous pouvez acheter sur les marchés boursiers ou connaître comment acheter des actions, il y a plusieurs sources disponibles.

Méthodes de calcul de la volatilité

Volatilité historique

Le calcul de la volatilité historique se base sur les données passées de l’action étudiée. Cette méthode consiste à mesurer la variation moyenne des cours d’une action sur une période donnée (généralement un jour, un mois ou un an). Cela permet d’avoir une idée de l’évolution passée du risque lié à cette action.

Le calcul de la volatilité historique peut se faire en plusieurs étapes :

  1. Calculer le rendement quotidien pour chaque période considérée : (cours de clôture – cours de clôture précédent) / cours de clôture précédent
  2. Calculer la moyenne arithmétique des rendements quotidiens
  3. Calculer les écarts quadratiques entre chaque rendement et la moyenne obtenue lors de l’étape précédente
  4. Sommer ces écarts quadratiques et diviser le résultat par le nombre total de jours analysés (réduire le chiffre obtenu au carré pour obtenir un coefficient multiplicateur)
A découvrir  Escort Girl: Salaire

Ce calcul donne lieu au standard deviation, qui correspond à la volatilité historique de l’action.

Volatilité implicite

Contrairement à la volatilité historique, la volatilité implicite ne se base pas sur les données passées mais tient compte des anticipations des investisseurs. Elle est souvent utilisée pour évaluer les options et leur prix, prenant en compte la situation actuelle du marché et les perspectives de mouvement futur des actions.

La volatilité implicite est généralement déduite de la formule du modèle Black-Scholes-Merton, qui permet d’estimer le prix d’une option en fonction de plusieurs facteurs, dont le prix actuel de l’action, le prix d’exercice, la durée jusqu’à l’échéance et les taux d’intérêt.

Gérer le risque lié à la volatilité

Comprendre la volatilité est crucial pour tout trader d’actions. Elle peut en effet influencer grandement les décisions d’achat ou de vente et donc la performance globale d’un portefeuille d’investissement. Voici quelques conseils pour gérer le risque lié à la volatilité :

  • Diversification du portefeuille
  • Utilisation d’ordres stop loss
  • Adopter une stratégie de trading adaptée

La volatilité est un élément clé du trading d’actions et mérite une attention particulière pour optimiser la gestion du risque et les performances d’un portefeuille d’investissement. En apprenant à bien l’évaluer et à l’utiliser, il est possible de tirer profit de ce paramètre pour diversifier ses placements et maximiser sa rentabilité potentielle.

About Author

(Visited 4 times, 1 visits today)