Qualité de l’air dans les grandes villes misérable: la France écope de millions d’amendes

En France, le plus haut tribunal administratif du pays a condamné l’Etat à une amende de 20 millions d’euros car l’air dans les grandes villes est trop mauvais. L’argent ira à des groupes environnementaux.

Selon un communiqué du tribunal, les valeurs limites de pollution au dioxyde d’azote entre juillet 2021 et juillet 2022 ont été dépassées à Paris, Lyon et Marseille notamment, le gouvernement n’ayant pas fait assez pour garantir une bonne qualité de l’air.

Après que plusieurs organisations environnementales soient passées devant le Conseil d’État, la France avait déjà écopé d’une amende de 10 millions d’euros en 2021.

La base est un règlement de l’UE sur la qualité de l’air. Dans l’année à venir, le Conseil d’État veut réexaminer de près la qualité de l’air en France.

About Author

(Visited 2 times, 1 visits today)
A découvrir  moment de loisir ? Non, attendre au Gothard et sur les autoroutes de France