Explosion en Pologne : Selenskyj accuse la Russie – Moscou dément

Après l’explosion qui a fait deux morts en Pologne près de la frontière avec l’Ukraine, la Russie a nié toute responsabilité. Le ministère de la Défense à Moscou a déclaré que les déclarations des médias et des responsables polonais sur la chute présumée de missiles « russes » dans la région de Przevodow étaient une provocation délibérée pour aggraver la situation. « Aucun missile russe n’a touché de cibles près de la frontière ukraino-polonaise », indique le communiqué. L’épave du village de Przewoduw, publiée par les médias polonais, n’a rien à voir avec les armes russes.

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a affirmé le contraire. Dans son discours vidéo ce soir-là, il a déclaré : « Nous avons depuis longtemps mis en garde contre ce qui s’est passé aujourd’hui. La terreur s’étend au-delà de nos frontières nationales. Elle s’est déjà propagée à la République de Moldavie. Et aujourd’hui, des missiles russes frappent la Pologne. » Plus la Russie se sent impunie longtemps, plus la menace pour quiconque peut être atteint par des missiles russes est grande. « Tirer des missiles sur le territoire de l’OTAN est une attaque de la Russie contre la sécurité collective », a déclaré Zelensky. Cela signifie une escalade très importante. « Nous devons agir. »

Au cours de la journée de mardi, l’armée russe aurait tiré sur l’Ukraine avec près d’une centaine de roquettes. Les médias polonais supposent donc que deux projectiles perdus sont tombés en Pologne. La Pologne a placé une partie de ses forces armées et d’autres services en uniforme sur une préparation accrue.

(Visited 4 times, 1 visits today)