Boeing 737 atterrit dans la mare : 2 jours de reprise et beaucoup de galère à Montpellier

Deux jours après son atterrissage raté en bout de piste de l’aéroport de Montpellier, un Boeing 737 de la compagnie West Atlantic qui s’était posé dans un étang a été sorti de l’eau.

Après son crash samedi, l’avion-cargo a paralysé tout l’aéroport de Montpellier.

Environ 600 personnes étaient bloquées à l’aéroport de Montpellier. De nombreux voyageurs s’inquiétaient de leurs correspondances.

Un passager a déclaré : « Nous sommes arrivés de Béziers ce matin. Nous n’avons pas été prévenus et ne savons pas si nous pourrons prendre un vol de correspondance vers l’île Maurice à Marseille ou à Paris ».

Beaucoup se sont plaints du manque d’informations. « On sait qu’un avion s’est écrasé en bout de piste. Plus maintenant. On va prendre un bus pour Marseille et espérer prendre notre vol de correspondance vers le Sénégal », se plaint un autre voyageur.

Il a fallu attendre dimanche pour normaliser la situation.

Et puis il s’est avéré plus difficile que prévu de sortir la machine du lac.

Une vidéo sur la page Facebook de l’Aéroport de Montpellier montre désormais l’opération de sauvetage.

Des grues avaient été amenées sur les lieux dimanche soir pour sortir l’avion de l’étang où il avait atterri tôt samedi matin. La situation était plus compliquée que prévu, a admis la direction de l’aéroport. « Pendant la nuit, nous avons géré ce que nous pensions être le plus délicat : sangler et tirer l’avion hors de l’eau sans le casser. Tout cela a été possible grâce au travail incroyable des grutiers », explique Emmanuel Brehmer, PDG de Montpellier. Aéroport face à la radio locale France 3 Occitanie.

A découvrir  Les pompiers d'Europe luttent contre la mer de flammes en France

On ne sait pas encore pourquoi l’avion cargo a raté son atterrissage.

About Author

(Visited 4 times, 1 visits today)