Vidéo : un Français survit 16 heures dans un bateau chaviré dans l’Atlantique – grâce à une bulle d’air

Le marin de 62 ans a survécu grâce à une bulle d’air dans la coque de son bateau chaviré.

Un vieil homme français a survécu 16 heures en mer en utilisant une bulle d’air dans son bateau chaviré.

L’homme de 62 ans a été sauvé des eaux glacées de l’Atlantique par les garde-côtes espagnols. Ses sauveteurs ont décrit l’exploit comme « presque impossible ».

Les garde-côtes espagnols ont retrouvé le voilier de 12 mètres à l’envers. Un signal de détresse a été reçu tard lundi soir.

Cependant, en raison de la mer agitée, le marin a dû attendre jusqu’à mardi matin pour être secouru.

Le bateau, nommé Jeanne Solo Sailor, avait lancé un appel à l’aide à 22 kilomètres (14 miles) au large des îles Sisargas, près de la région espagnole du nord-ouest de la Galice.

Le marin avait quitté la capitale portugaise Lisbonne la veille.

Trois hélicoptères et un navire de sauvetage ont été dépêchés à la rescousse après avoir reçu l’appel de détresse à 20h23 heure locale lundi.

L’un des hélicoptères a repéré le navire chaviré au coucher du soleil et a envoyé un plongeur chercher des signes de vie.

Le Français a frappé l’intérieur de son navire pour faire savoir aux sauveteurs qu’il était vivant. Il portait une combinaison de plongée et se tenait dans l’eau jusqu’aux genoux.

À ce moment-là, la mer était trop agitée pour une tentative de sauvetage et la visibilité était également devenue mauvaise.

La Garde côtière a attaché des ballons de flottabilité au bateau pour l’empêcher de couler dans l’eau glacée et a attendu jusqu’au matin.

A découvrir  Comment choisir la bonne chaussure de sécurité pour votre travail ?

Le lendemain, deux plongeurs ont nagé sous le bateau pour libérer le marin.

Vicente Cobelo, membre de l’équipe des opérations spéciales des garde-côtes, a déclaré aux médias espagnols que l’homme avait ensuite plongé dans l’eau glacée et avait nagé sous le bateau en direction des sauveteurs.

« Il a sauté à l’eau volontairement et a replongé avec l’aide des plongeurs, qui ont dû le tirer parce qu’il lui était difficile de traverser l’eau dans sa combinaison », a déclaré Cobelo.

Les plongeurs des garde-côtes ont qualifié l’opération de « presque impossible ».

L’homme a été mis en sécurité par hélicoptère et emmené à l’hôpital pour un contrôle, d’où il est sorti peu de temps après sans problème.

About Author

(Visited 2 times, 1 visits today)