L’Allemagne, pays du fromage ? | euronews

Les quantités de fromage produites dans les pays de l’UE s’expliquent, entre autres, par la taille des exploitations et la proportion de fromages produits industriellement.

En 2021, plus de 10 millions de tonnes de fromage ont été produites dans l’Union européenne. Dans notre collectif, un trio se démarque, pas forcément dans le bon ordre : la France, l’Italie et les Pays-Bas. Alors que ce trio joue effectivement pour les premières places, aucun de ces pays n’est en tête du classement. Un outsider comme la Grèce ou l’Espagne ? La nation européenne qui produit le plus de fromage est (roulement de tambour) : l’Allemagne !

Et ce n’est pas une « petite » première place, car l’Allemagne domine de loin avec 500 000 tonnes de production en plus que la deuxième, à savoir la France. Au total, l’Allemagne a produit 2,3 millions de tonnes de fromage en 2021, tandis que la France a produit plus de 1,8 million de tonnes et l’Italie plus de 1,3 million de tonnes de fromage, se classant troisième devant les Pays-Bas.

Sommaire du contenu

Comment expliquer ce classement ?

Une des explications réside dans la taille des exploitations en Allemagne. En France, par exemple, on trouve souvent des fermes de 100 vaches, mais ce n’est rien comparé au gigantisme de nombreuses fermes allemandes, où l’on compte plus de 1 000 vaches. Avec de telles dimensions, le lait – la matière première du fromage – est bien sûr en abondance.

Deuxièmement, il n’existe que peu d’appellations d’origine contrôlées (AOP) ou d’appellations géographiques (IGP) en Allemagne. L’objectif de ces marques d’identification introduites dans l’Union européenne est de protéger et de réglementer la production de fromages typiques d’un territoire des pays membres. Avec ses 62 désignations, l’Italie devance la France (59) et la Grèce (33). En Allemagne, seuls 9 types de fromages, tels que « Holsteiner Tilsiter » ou « Allgäuer Emmental » sont reconnus.

A découvrir  Les avantages des camps d'été pour les enfants et leurs familles

Ainsi, la majorité de la production allemande est orientée vers des fromages standardisés et fabriqués industriellement, principalement des produits frais (sur le modèle du « cottage cheese ») et des produits à pâte mi-dure (comme le Gouda ou les substituts du Gruyère).

Un drame se prépare en France…

En France, le roi des fromages reste l’Emmental. Mais attention, pas l’original, mais la version suisse. On parle ici de la version générique, standardisée et industrialisée, dont le but est de recouvrir nos pâtes comme des pizzas et de réaliser toutes sortes de gratins.

Mais si l’on étudie les données de l’agence publique « FranceAgriMer », qui dépend du ministère de l’Agriculture, c’est tout un pan de la culture locale qui est en déclin. La mozzarella est sur le point de supplanter l’iconique camembert. Vous avez probablement servi à vos convives une salade de tomates et camembert, non pardonnez-moi, une salade de tomates et mozzarella !

Pour l’heure, en volume, le camembert conservera sa deuxième place en 2021, devant la mozzarella et la mozzarella à la quatrième place. Cependant, un examen plus approfondi des données révèle que les pâtes molles normandes s’essoufflent, la consommation étant passée de 53 000 tonnes en 2016 à 43 000 tonnes l’an dernier. Pour la « Mozza » la tendance s’inverse, puisque sa consommation était de 24 000 tonnes en 2016 et atteindra 38 000 tonnes en 2021, soit une augmentation de plus de 50 %.

Un autre fromage est également en passe de supplanter le « Camembert » mais c’est un produit au cachet français, l’honneur est préservé ! La raclette qui est devant la mozzarella se rapproche. Les soirées raclette sont populaires, ce qui bannit généralement le camembert dans le coin le plus éloigné du réfrigérateur.

A découvrir  Comment protéger votre entreprise contre les cyberattaques : le guide ultime pour la sécurité numérique

Lorsque le curseur est placé sur la valeur de vente des différents fromages, le camembert a chuté à la cinquième place. Elle a été dépassée par la raclette en 2019 et la mozzarella a pris la quatrième place l’an dernier. L’heure de la résistance a sonné pour le petit fromage rond des bocages normands.

About Author

(Visited 2 times, 1 visits today)