Même la tour Eiffel reste fermée : la grève générale paralyse la France

Il y a une grève dans toute la France ce jeudi. Les syndicats français CGT, Solidaires et FSU demandent des augmentations de salaire pour tous les travailleurs afin de compenser l’augmentation du coût de la vie.

Les syndicats veulent obtenir une augmentation de salaire de dix pour cent. Pendant ce temps, le gouvernement propose une hausse de 3,5% jusqu’à présent. Compte tenu de la forte inflation, les augmentations de salaire précédentes n’ont pas été suffisantes pour suivre la hausse des prix, a-t-il déclaré.

Dans le même temps, les syndicats critiquent le projet de réforme des retraites que le président français Emmanuel Macron veut faire avancer. Il prévoit entre autres de relever progressivement l’âge de la retraite de 62 ans actuellement à 64 ou 65 ans. Le projet de loi devrait être déposé au Parlement d’ici la fin de l’hiver, pour lui permettre d’entrer en vigueur avant l’été 2023.

Outre le secteur de l’éducation et le service public, le système de transport est également touché. Dans le trafic régional en particulier, les voyageurs doivent être préparés aux annulations et aux retards. Outre les trains express, les bus, les trains et le métro dans toute la France sont également concernés par le débrayage.

Et les touristes de la capitale française ne pourront peut-être pas non plus suivre leur programme prévu : la tour Eiffel et le château de Versailles resteront fermés en raison de la grève.

Un grand rassemblement dans le centre de Paris était prévu comme point d’orgue de la journée de grève : 6 000 personnes voulaient faire grève l’après-midi.

A découvrir  Comment naviguer en toute sécurité dans le monde des rencontres en ligne ?

About Author

(Visited 3 times, 1 visits today)