Toutes ses facettes, sans tabous : programme du 50e anniversaire de la mort de Picasso

Pour marquer le 50e anniversaire de la mort de Pablo Picasso l’année prochaine, les ministères de la culture d’Espagne et de France ont présenté un programme conjoint.

Au total, 42 expositions et divers événements sont prévus avec la participation de grandes institutions artistiques en Europe et aux États-Unis, dont le Metropolitan Museum of Art et le Guggenheim à New York et le Musée des Beaux-Arts en Belgique.

Selon le ministre espagnol de la Culture Miquel Iceta, l’objectif est d’honorer l’héritage artistique de Picasso et la validité de son œuvre. « S’il y a un artiste qui définit le XXe siècle, qui le représente avec toute sa cruauté, sa violence, sa passion, ses excès et ses contradictions, c’est bien Pablo Picasso.

Cela nous permettra aussi de le regarder d’un point de vue contemporain, de comprendre avec les yeux d’aujourd’hui un artiste qui vit encore 50 ans après sa mort. »

Sommaire du contenu

« Nous ne cacherons rien »

La ministre française de la Culture, Rima Abdul-Malak, a déclaré qu’il n’y avait pas de tabous lorsqu’il s’agissait de Picasso. « On ne va rien cacher, il y a beaucoup de débats aujourd’hui sur la réception de l’œuvre de Picasso, notamment son rapport aux femmes.

Afin de faire découvrir son art aux jeunes générations, il faut leur donner les clés de compréhension de son œuvre et de sa vie et ouvrir des espaces d’échanges afin d’appréhender son œuvre dans sa globalité et de montrer toutes les facettes, toutes les lectures possibles de son œuvre. . »

Le programme du 50e anniversaire sera officiellement lancé cet automne.

A découvrir  Les dernières tendances en matière de bandeaux pour cheveux pour les femmes : ce qu'il faut savoir

Pablo Picasso, considéré comme le fondateur du cubisme, est né le 25 octobre 1881 à Malaga, en Espagne et est décédé le 8 avril 1973 à Mougins, en France.

About Author

(Visited 12 times, 1 visits today)