Plus de 22 000 candidatures : l’ESA présente un nouvel équipage d’astronautes

Afin de sécuriser les vols spatiaux européens, il faut non seulement de l’argent, mais aussi des hommes et des femmes qui veulent vivre des aventures dans l’espace. L’ESA a dévoilé la prochaine génération d’astronautes européens, sélectionnés parmi près de 23 000 candidats.

Lors de la première campagne de recrutement depuis plus d’une décennie, les critères de parité ont été respectés pour la première fois et les personnes handicapées ont également été incluses.

Cinq élus – la Française Sophie Adenot, l’Espagnol Pablo Álvarez Fernández, la Britannique Rosemary Coogan, le Belge Raphaël Liégeois et le Suisse Marco Alain Sieber – se lancent maintenant dans une dure année de préparation à une carrière d’astronaute.

Neuf candidats – dont les deux Allemands Amelie Schoenenwald et Nicola Winter. – sont formés comme remplaçants.

La formation de base d’un an est en cours au Centre européen des astronautes de Cologne, au cours de laquelle l’équipage apprend les bases des sciences naturelles et de l’ingénierie, apprend le russe et commence également une formation pour les vols spatiaux. Les nouveaux arrivants suivent ensuite le stage de perfectionnement d’un an, au cours duquel ils sont particulièrement familiarisés avec la station spatiale ISS.

Ce n’est que dans la troisième phase de la formation que les astronautes reçoivent une mission spécifique et s’y préparent. Pendant environ un an et demi, les futurs astronautes s’occupent alors de la manière dont se déroulent les expériences de leur mission et de ce que la science se cache derrière.

Le budget de l’ESA pour les trois prochaines années est sécurisé

L’Agence spatiale européenne ESA ne veut pas se laisser distancer dans la course contre des pays comme la Chine ou les États-Unis. Après d’âpres négociations budgétaires, dans lesquelles l’ESA espérait 18,5 milliards d’euros, les 22 pays qui financent l’ESA se sont mis d’accord à Paris sur un budget de 17 milliards d’euros pour les trois prochaines années. Le total, bien qu’inférieur aux attentes, représente une augmentation de 17 % par rapport au budget précédent.

A découvrir  Découvrez le monde fascinant des Visual Novels et pourquoi ils sont si populaires
(Visited 2 times, 1 visits today)